Des conducteurs de taxis-motos du territoire de Walikale ont déclenché un mouvement de grève à partir de ce lundi pour dénoncer la perception illégale de la taxe péage route à Walikale, territoire situé dans la province du Nord-Kivu. 

Contacté par Actu30.Info, Papy Kisibantu, président de l’Association des Chauffeurs du Congo (ACCO) indique que ce mouvement de grève est illimité jusqu’à ce quils auront gain de cause pour leur revendication de la part des autorités.

Il qualifie cette contribution d’illégale par le fait que, dit-il, l’argent perçu ne contribue en rien au développement de Walikale ni à la  réhabilitation des différents tronçons routiers en état de délabrement avancé.

«Nous ne voulons plus payer notre contribution de péage route. Nous sommes catégoriques, les attributaires veulent nous imposer à payer ce péage route mais nous leur avons dit que nous voulons savoir ce que fait cet argent. Aussi longtemps qu’ils ne nous diront pas et nous ne verrons pas le résultat de notre contribution. Nous ne payerons pas, nous vous allons continuer notre grève avec Walikale sans moto aussi longtemps que nous ne verons pas des résultats palpables sur terrain », a dit le président de l’ACCO. 

Par ailleurs, il précise que leur mouvement de grève déclenché ce lundi est illimité. « Une façon pour les usagers de la route de dénoncer en même temps, poursuit-il, et d’interpeller les autorités à prendre leurs responsabilités dans la réhabilitation des routes de Walikale après avoir reçu la taxe péage route.

Fidèle Kitsa

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom