Alexis Thambwe Mwamba, nouveau président du Sénat, a après l’installation du bureau définitif, déclaré qu’il a reçu la charge qui lui a été confiée, à travers son élection au perchoir de cette chambre du Parlement, avec « honneur et humilité ». 

Ce cadre du Front Commun pour le Congo (FCC) dit, également bien mesurer le poids des responsabilités qui lui ont été confiées. 

« C’est avec honneur et humilité que je reçois cette charge, et mesure bien le poids des responsabilités que vous m’avez confiées », a-t-il déclaré. 

Durant son mandat à la tête de la chambre haute du Parlement, il promet de garantir l’indépendance de cette institution et la liberté des sénateurs. 

Par ailleurs, l’ancien ministre de la justice promet de demander au prochain gouvernement de mettre en place un outil financier pour promouvoir le développement des provinces. 

« Notre chambre incarne le respect des elus locaux (…) Nous demanderons de mettre un outil interprovincial financier pour financer les projets provinciaux et déclencher le développement », a-t-il fait savoir. 

Alexis Thambwe Mwamba a, par la même occasion, convié tous les élus des élus à un travail « collectif » et a remercié l’autorité morale du FCC, pour le choix porté sur lui, en lui désignant comme candidat au poste de président du Sénat.

Pour rappel, sept sénateurs ont été élus au bureau définitif de la chambre haute du Parlement. Il s’agit de :

– Présidence : Thambwe Mwamba ;

– 1er vice-président : Samy Badibanga ; 

– 2ème vice-président : John Tibasima ;

– Rapporteur : Kaumba Lufunda ;

– Rapporteur adjoint : Marie-Josée Kamitatu Sona ;

– Questeur : Eric Rubuye ;

– Questeur adjoint : Rolly Lelo. 

Notons que la session extraordinaire de mars, qui avait été consacrée à la validation des mandats des sénateurs, élaboration du règlement intérieur et l’organisation de l’élection du bureau permanent, a été clôturée par le nouveau président du Sénat ce même samedi. 

P. Ndongo

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom