Dans le cadre du Programme de Développement Urbain (PDU) financé par la Banque mondiale, plusieurs artères de Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu, seront bientôt réhabilitées.

En effet, le vice-gouverneur de province, Marc Malago, a reçu mardi dans son cabinet, une délégation de ce programme.

Après avoir réhabilité certaines routes à Bukavu dont la plus récente est celle de l’avenue Irambo située dans la commune d’Ibanda, d’autres artères ont été sélectionnées notamment, le prolongement de la route Irambo récemment réhabilitée jusqu’au cimetière de la Ruzizi (1822m), l’avenue Nyofu et l’avenue Saio de l’Athénée jusqu’à la mairie long de 3100m et d’autres, qui ont été inscrites dans ce programme.

Au cours des échanges, Marc Malago a remercié et encouragé ces initiatives. Il a demandé aux concernés de ne pas traîner les pieds, de le faire le plus tôt possible, car « le gouvernement Théo KASI veut voir les choses avancer ».

« C’est pour cela que tous les efforts doivent être mis ensemble pour que ces projets se matérialisent au profit de toute la population », a-t-il dit.

Il a ensuite demandé à ses interlocyteurs de ne pas se limiter dans la ville, mais aussi de penser aux routes de desserte agricole afin de permettre le désenclavement de certains territoires.

Pour rappel, le gouvernement Théo Kasi avait plaidé auprès de la Banque Mondiale afin de soutenir beaucoup de projets au Sud-Kivu.

Ce qui est entrain d’être fait déjà dans certains domaines comme l’agriculture, la santé et les infrastructures qui n’avaient pas été oubliées avec les 100 kilomètres des routes et d’autres projets d’intérêt économique en province.

La délégation de la Banque Mondiale a été satisfaite de la politique de la nouvelle classe dirigeante du Sud-Kivu qui n’est rien d’autre que de gouverner autrement tout en produisant un travail bien fait.

Le Programme de Développement Urbain (PDU) est un contrat des villes entre le gouvernement central, les provinces et les villes ciblées, et est financé par la Banque mondiale.

Rachel Kitsita

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom