Après la réunion avec les communicateurs du Front Commun pour le Congo ce vendredi 24 mai 2019, le Coordonnateur du FCC, Nehemie Mwilanya, a expliqué, devant la presse, le sens même de la tenue ces travaux.

Pour lui, ces travaux ont pour but d’actualiser la communication au sein de la plateforme politique FCC.

« Nous avons évolué hier dans un contexte où nous avions la direction du pays et une majorité qui occupait la direction de toute les institutions nationales. Mais aujourd’hui il y a eu une alternative politique à la tête du pays. Et donc il ne faut pas que nous puissions communiquer comme si rien ne s’était passé et comme si nous avons aucune leçon à tirer de l’histoire. Nous essayons donc d’actualiser notre communication et la mettre au diapason des enjeux actuels et futurs », a dit Nehemie Mwilanya.

Le député national, Nehemie Mwilanya a insisté sur le fait que ce soit un exercice qui va dans le sens de respecter la population congolaise.

« Nous voulions que la communication du FCC soit une nouvelle offre à la population congolaise. Et je crois que nous devons aussi la bâtir sur des fondamentaux qui soient associés à la formation », renchéri le coordonnateur national de la plateforme dont l’autorité morale est l’ancien président Joseph Kabila.

C’est à la fin des travaux avec les communicateurs du Front Commun pour le Congo qu’il y aura un nouveau plan de communication pour le FCC.

Winnie Imana

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom