Après leur manifestation dans les rues de Goma ce mercredi matin, des jeunes en colère du village Turunga situé en territoire de Nyiragongo ont organisé un sit-in devant la mairie de Goma pour demander que les villages Buhene, Kiziba et Turunga constituent une nouvelle commune de la ville de Goma.

Ces jeunes souhaitent que ces villages situés au Sud de Nyiragongo et à proximité de Goma soit annexés à cette ville à deux communes, notamment la commune de Goma et de Karisimbi pour régler la situation sécuritaire qui prévaut dans ce coin.

Ils estiment que la police territoriale de Nyiragongo ne parvient pas à sécuriser toutes les entités que compte ce territoire. D’où, ajoutent-ils, annexer cette partie à Goma serait une garantie pour une sécurité rassurée avec la police urbaine.

«Nous enregistrons des morts chaque fois dans notre village. Aujourd’hui c’est Turunga. Hier c’était Buhene, avant hier Kiziba 1et2, et tous les jours nous ne faisons que crier à nos autorités de rétablir la sécurité mais sans succès. Ce pourquoi nous venons ici à la mairie de Goma bien que nous sommes de Nyiragongo pour demander au maire de tout faire avec ses collègues pour voir comment annexer la partie Sud de notre territoire à la ville de Goma, donc les villages Buhene, Kiziba et Turunga, les faire une troisième commune de cette ville », a dit le representant de ces manifestants Éric Bwanapuwa au maire de la ville. 

Tout en racadrant ces manifestants, selon le maire de la ville de Goma, devrait aller manifester devant le bureau de l’administrateur du territoire de Nyiragongo, Muyisa Kyense a rassuré ces jeunes qu’il va transmettre cette proposition auprès des autorités compétentes pour statuer sur ce vœux de la population de voir une nouvelle commune s’ajouter à Goma.

Au moins 4 personnes ont été tuées et 7 autres blessées dans la nuit de mardi 23 juillet par des bandits en mains armés en tenue militaire à Turunga, village situé dans le territoire de Nyiragongo, à la limite de la ville de Goma.

Fidèle Kitsa

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom