Une délégation des membres seniors de la confédération OXFAM est en visite depuis le lundi 28 octobre à Kinshasa, pour mener des plaidoiries en faveur de la lutte contre la pauvreté qui ronge une grande partie de la population congolaise.

Selon Corinne N’daw, directrice OXFAM/RDC, il est question pour ces membres de constater d’une part les réalisations de cette organisation en RDC et d’autre part, discuter avec les parties prenantes, notamment certains membres du gouvernement, les organisations de la société civile ainsi que d’autres acteurs politiques, sur les questions socio-économiques et de développement du Congo-Kinshasa.

Au cours des échanges avec les représentants de la société civile lundi, les différentes directrices exécutives d’OXFAM/Belgique et Allemagne ont soulevé la question du transfert des compétences qui, selon elles, permettra de renforcer la transparence et la responsabilité des institutions vis-à-vis des citoyennes et citoyens.

Juste après, cette délégation s’était entretenue avec 12 membres du gouvernement congolais, conduits par la ministre du plan, Élysée Minembwe.

Les entretiens ont tourné autour de trois points, notamment la priorité du gouvernement congolais pour le mandat d’OXFAM en RDC et comment convenir sur des modalités pour que la formulation du prochain cadre de développement stratégique pour que la RDC puisse inspirer la prochaine stratégie pays qui sera élaborée par OXFAM pour le congo-Kinshasa. Ce, pour les cinq prochaines années.

En outre, le projet innovant de plus de 100km d’adduction d’eau potable que cette organisation internationale entreprend dans le territoire de Fizi/Baraka, au Sud-Kivu, a été aussi évoqué.

OXFAM est installée en RDC depuis 1961 et opère actuellement dans six provinces : Nord-Kivu, Sud Kivu, Equateur, Ituri, Tanganyika et Kasaï. Son travail se concentre principalement sur des projets humanitaires et de développement dans les communautés les plus vulnérables.

Winnie Imana

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom