Jos?? Endundo Bononge, le 23/03/2017 ?? Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’opposition parlementaire, essentiellement représentée par la Coalition Lamuka n’entend pas accepter le poste du Rapporteur adjoint lui réservée au sein du bureau définitif du Sénat.

C’est le Sénateur José Endundo qui l’a laissé comprendre à Actu30, à l’issue de la plénière tenue ce vendredi 19 juillet à la Chambre haute du Parlement. 

« Nous ne sommes pas satisfaits du poste de Rapporteur adjoint qui nous est réservé. Comme à l’Assemblée nationale, nous avons dit que nous souhaitons avoir deux sièges au sein du bureau. Si nous n’avons pas les deux sièges, notre place alors n’est pas au sein du bureau », a dit José Endundo, leader du G7.

A l’en croire, la politique de la chaise vide tend aussi à se concrétiser au Sénat, si la majorité ne donne pas à l’opposition deux sièges au bureau définitif.

« Qui perd ? Nous sommes dans une Assemblée délibérante. Il faut qu’il y ait des représentants… ça était fait dans le passé [le fait qu’il y ait deux représentants de l’opposition au Sénat, ndlr]. Il n’y avait pas de raison de changer ce qui de fait déjà. Ça ne fait que compliquer le problème, alors que nous avons beaucoup de choses à faire dans la situation politique du pays. Oui ! C’est plus que possible de voter les membres du bureau sans le rapporteur adjoint », a-t-il souligné.

C’est le 27 juillet que les sénateurs éliront et installeront le bureau définitif, avec un duel au sommet annoncé entre Thambwe Mwamba et Bahati Lukwebo pour me perchoir de cette Chambre des sages.

DNL

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom