Les agents de l’Organisation et Equipment de Banana -kinshasa (OEBK) ont, au cours d’un sit-in organisé ce mardi, appelé le ministre des transports et voies de communication, Didier Mazengu, à annuler son arrêté nommant les onze du comité directeur de leur cellule.

Ces agents jugent pléthorique leur nouveau comité directeur, par rapport aux 300 personnes qui composent l’OEBK.

« Nous disons non à ce comité. Nous ne sommes pas une société. Nous sommes plutôt une petite cellule composée de 300 personnes. Nous voulons vivre l’Etat de droit prôné par le chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi dans ses différents discours », a dit un des manifestants à Actu30.Info.

Ces manifestants sollicites par ailleurs une rencontre avec le ministre des transports, pour un consensus sur cette situation.

L’OEBK a été créé en 1972 pour cordonner et surveiller, pour le compte de l’État congolais, les activités liées à la construction du port en eau profonde et la zone portuaire de Banana-Moanda.

Jael Moloway

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom