Dans un communiqué publié ce lundi 03 mai 2019, l’association congolaise d’accès à la justice (ACAJ), a saisi le procureur général près la cour de cassation pour amorcer des poursuites judiciaires contre le député provincial élu de Lualaba, Donat TSHIMBOJ, pour incitation à la haine tribale contre Moïse Katumbi

 » L’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ) a demandé, par ecrit, au Procureur Général près Cour de Cassation d’engager des poursuites judiciaires à charge du député provincial de Lualaba, Monsieur Donat TSHIMBOJ, pour incitation à la haine tribale, au meurtre et à la guerre civile entre communautés. » Indique le communiqué.

Lors de sa conférence de presse tenue le 25 mai 2019 à Kolwezi, le député provincial Donat TSHIMBOJ avait déclaré que Moïse Katumbi etait personna non grata au Lualaba

 » Monsieur Moïse KATUMBI est persona non grata au Lualaba, s’il ne veut pas mourir qu’il n’ose pas mettre ses pieds à Kolwezi. S’il ose venir, le sang va couler à coup sûr. Moïse KATUMBI ne peut pas fouler ses pieds au Lualaba, car n’étant pas originaire de cette province ».

Roberto Tshahe

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom