La journée des Nations-Unies a été célébrée par la Monusco, accompagnée d’autres dirigeants Onusiens, à l’Université Catholique du Congo (UCC) située à Kinshasa, jeudi 24 octobre. Ce, en vue d’échanger avec les étudiants sur les actions menées par les différentes agences onusiennes présentes en RDC.

Répondant à la question d’un étudiant sur la situation sécuritaire en RDC, le directeur des informations publiques de la Monusco, Charles Antoine Bambara, représentant de Leila Zerrouggi, a salué les actions menées par la mission onusienne pour la restauration de la paix dans le pays.

« Nous ne sommes pas là pour remplacer le gouvernement congolais. Nous menons des actions en collaboration. Lorsque nous sommes arrivés en RDC, il y avait plusieurs foyers d’insécurité à comparer à aujourd’hui. Si la Monusco n’était pas là, que serait la situation à l’Est du pays ? Nous contribuons fortement au maintien de la paix en collaboration avec les FARDC. Nous ne resterons pas définitivement en RDC. Nous partirons comme d’autres agences qui ont fermé dans d’autres pays Africains », a-t-il dit.

Selon Charles Antoine Bambara, la Monusco récupère les enfants auprès des groupes armés, à travers sa section « protection de l’enfant ».

« Chaque mois, la section protection de l’enfant retire les enfants auprès des groupes armés et on les remet généralement dans leurs familles pour réinsertion », a-t-il précisé.

La RDC compte 22 agences anusiennes qui mènent des actions notamment dans les domaines de santé, sécurité, humanitaire et de développement.

La Journée des Nations-Unies est une journée internationale proclamée en 1947 par l’Assemblée générale de l’ONU, et est célébrée tous les 24 octobre et marque l’anniversaire de l’entrée en vigueur de la charte des Nations-Unies, le texte fondateur de cette organisation internationale.

Jael Moloway

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom