Au terme de deux jours d’intenses travaux de la première réunion inter-organe du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), plusieurs recommandations ont été formulées.

Ces derniers ont été élaborées par les 7 commissions mises en places, à cette occasion, en vue de préparer le parti à la reconquête du pouvoir en 2023.

Le PPRD est appelé à se réformer et à se doter des nouvelles structures.

En outre, les participants ont convenu de la nécessité de renforcer les capacités idéologiques des cadres et des militants de leur parti.

Dans son mot de clôture, le secrétaire permanent, a appelé les membres du PPRD nommés à différents postes à se départir du détournement des fonds publics.

« Tous les mandataires, administrateurs, ministres etc… sont appelés à se départir des anti-valeurs, surtout le détournement des deniers publics qui deviennent en un fait normal en RDC », a dit Ramazani Shadary.

En tant que parti politique, poursuit-il, celui qui le fera aura signer sa démission.

« Arrêtez ce comportement qui frise la délinquance politique. Nous n’allons pas construire ce pays dans un régime réputé d’impunité », a souligné Ramazani Shadary.

Selon lui, le PPRD est un parti civilisé et non une milice.

« Mais, si on nous pousse à adopter tel ou tel comportement, nous le ferons coup sur coup « , a martelé Ramazani Shadary.

Emmanuel Ramazani Shadary a ensuite annoncé le début dès ce vendredi du travail d’itinérance dans le Grand Katanga.

Rachel Kitsita

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom