Le réseau social Facebook a lancé son programme « Fact checking » ce mercredi à Kinshasa.

Selon les organisateurs de cette activité, Fact checking est un service qui permettra de vérifier les informations partagées sur Facebook.

Cette vérification sera faite, notamment par l’Agence France Presse et les observateurs de France 24, à travers les mécanismes de signalement, ont-ils dit.

Ce mécanisme de signalement est une action que pose un internaute pour indiquer à Facebook qu’il s’agit d’une information fausse.

Selon Facebook, à chaque Fake news détectés il y’a trois actions, notamment le déclassement de l’information sur le fil de l’actualité, qui réduit à 80% le risque de propagation.

Winnie Imana

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom