Dans une interview accordée à Actu30, en marge de la première matinée politique du PPRD tenue à Lubumbashi du 22 au 24 octobre 2019, Aimé Ngoy Mukena, ministre de la défense, a fait savoir que sur le plan spirituel, le PPRD n’a pas perdu les élections.

« L’incident de 2018 est un incident de parcours. Dans tout le cas, du point de vue chrétien, le PPRD n’a pas perdu. C’est Dieu qui est l’émanation du pouvoir, il le donne quand il veut et à qui il veut », a dit Aimé Ngoy Mukena.

Le PPRD présentera-t-il Joseph Kabila comme son candidat président de la République en 2023?

« Nous sommes en 2019. Nous ne sommes même pas encore à la fin de la première année post-électorale. Nous ne pouvons pas à ce stade parler de candidat. Ce qui est d’actualité, c’est le fait que le président honoraire de la RDC est le premier sénateur à vie et qu’il a la main mise sur son parti », a ajouté Aimé Ngoy Mukena.

Lors de son discours d’ouverture de la première matinée politique du PPRD, le secrétaire permanent, Ramazani Shadary, avait annoncé la rentrée politique du président national du PPRD et autorité morale du FCC, Jospeh Kabila.

Rachel Kitsita

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom