Une délégation composée de 13 notables de la province du Sud-Kivu, conduite par l’ancien vice-président de la CENI, Norbert Basengezi, Kantitima a été reçue par le premier ministre Sylvestre Ilunga, ce jeudi.

Ces notables sont venus présenter au chef du gouvernement leurs calvaires par rapport aux actes de violences et d’agressions perpétrées par les groupes armés nationaux et étrangers sur les hauts plateaux de Minembwe, Fizi Baraka, Itombwe, Uvira, Bobokoboko et les environs.

« Des conséquences sont néfastes. Des pertes en vies humaines, des vaches et villages pillés, des champs dévastés et autres dégâts matériels », rapporté la délégation au premier ministre.

D’où elle sollicite l’implication du gouvernement pour l’éradication et la reddition de ces groupes armés, la cessation des hostilités et le retour de la paix accompagné de la réinsertion sociale des déplacés, rapporte la primature.

Norbert Basengezi Kantitima, porte-parole circonstanciel de la délégation, a fait savoir à la presse que le premier ministre a encouragé le dialogue.

Selon lui, Sylvestre Ilunga estime que la la vraie guerre pour les congolais devrait être celle du développement et non une guerre du sang.

Le chef du gouvernement a promis l’implication de son gouvernement dans l’éradication et reddition des groupes armés qui sement terreur et désolation dans cette partie du pays.

Janderson Nyembue

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom