En séjour à Niamey, capitale du Niger, où se tient la 23è assemblée générale de l’organisation des premières dames d’Afrique pour le développement (OPAD), la première dame de la RDC, Denise Nyakeru Tshisekedi a également plaidé pour la cause de la jeune fille congolaise lors de son  entretien avec Natalia Kaner, directrice  exécutive de l’UNFPA. 

Sur son compte twitter, elle a, ce lundi, indiqué qu’il est temps d’accélérer le développement de la jeune fille congolaise.

« Je me suis entretenue dimanche 7 juillet à Niamey avec le Dr Natalia Kaner directrice exécutive de l’UNFPA. Nous avons abordé plusieurs questions d’intérêt commun, notamment notre contribution à un avenir meilleur pour nos jeunes filles en RDC. Il est plus que temps d’accélérer et concrétiser notre engagement », a-t-elle déclaré. 

Ce sommet des premières dames se tient sous le thème « collaborer pour transformer l’Afrique : répondre aux besoins des populations vulnérables. »

Jael Moloway

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom