Au total, 22 cadavres des rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées (ADF) sont exposés, ce jeudi 30 mai 2019 à la mairie de Beni, au Nord-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Ces corps appartiennent aux combattants ADF tués lors des affrontements aux armes lourdes et légères qui les ont opposé à l’armée régulière à Mavivi-Ngite, groupement Batangi-Mbau, territoire de Beni.

La population de Beni salue les efforts faits ce jeudi par les FARDC et les appelle à traquer l’ennemi jusqu’à la profondeur.

Ces combats ont provoqué une psychose dans le chef de la population locale qui, en réaction, s’est déplacée vers des endroits jugés calmes.

La circulation qui a momentanément été perturbée sur le tronçon routier Beni-Oicha a repris quelques heures après les combats.

Fabrice Ngima

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom