La présidente de l’Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, a, au cours de la 3è session ordinaire de la 5è législature qui s’est ouverte lundi 7 octobre à Midrand, en Afrique du sud, appelé à l’unité pour combattre la violence transfrontalière et le terrorisme en Afrique.

« Il ne peut jamais y avoir de prospérité là où il n’y a pas d’unité. Nous devons nous unir pour combattre la violence transfrontalière, le terrorisme et d’autres défis auxquels le continent est confronté », a-t-elle déclaré.

La présidente de la chambre basse du parlement RDC a aussi plaidé pour la protection de la femme et des jeunes.

« Je voudrais profiter de cet hémicycle pour exprimer ma solidarité à tous les frères et soeurs africains qui se trouvent dans une situation de vulnérabilité extrême. Je lance un appel à tous les Etats africains plus de protection de femmes et jeunes, et à nos partenaires d’accroitre leur soutien en faveur de pays qui abritent les réfugiés ”, a-t-elle plaidé.

Il sied de noter que la 3è session ordinaire de la 5è législature se tient sous l’égide du président du parlement africain, Roger Ndoko Dang.

Crispin Kazadi

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom