Réunies autour d’une table et devant la presse, ce dimanche 26 mai 2019, un groupe des femmes congolaises de plusieurs secteurs réclament le respect de l’article 14 de la constitution qui fait mention de répartition egale, en terme de genre, au sein du Gouvernement.

Anny MODI, militante des droits de la femme et de la jeunesse, lance un appel aux autorités congolaise pour la mise en œuvre effd6 des droits de la femme et de la parité.

« Nous voulons lancer un appel au Président, au chef du gouvernement, à la chambre basse du Parlement, au respect de la loi portant modalité de la mise en œuvre des droits de la femme et de la parité. Mais aussi la considération des mécanismes temporaire », a dit Anny MODI dans une interview accordée à ACTU30.info.

Ces femmes espèrent avoir plus de leurs paires dans les postes nominatifs en vue d’atteindre le quotas de 30 % à 50 % dans le gouvernement à venir.

Winnie Imana

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom