Un agent de KAMI, société de gardiennage, a été tué mercredi dernier dans une embuscade à Kisalala, village de la chefferie de Bashu située dans le territoire de Beni, précisément sur l’axe routier Butembo-Beni au  Nord-Kivu.  

La victime, qui ralliait Butembo, a croisé un groupe d’hommes armés au niveau du pont Kisalala, où ces derniers l’ont exécuté par arme blanche. 

Ce jeudi, nos sources sur place indiquent que les auteurs de cet assassinat seraient des miliciens Maï-Maï, toujours actifs dans cette zone. 

Le corps de la victime a été récupéré du lieu du drame par l’armée loyaliste et ensuite conduit à la morgue de l’hôpital général de Matanda, en ville de Butembo. 

Alertés, les Forces Armées de  la République Démocratique du Congo ont tenté intervenir mais le pire était déjà arrivé. 

Ces miliciens se seraient cachés dans les collines environnantes le village de Kisalala, ajoute un témoignage recueilli sur place.  

L’armée congolaise a organisé des patrouilles diurnes ce Jeudi, en traquant les miliciens qui occupent cette partie depuis déjà plusieurs mois. 

A noter que les usagers de l’axe routier Butembo-Beni sont, ces dernier temps, victimes de tracasseries de la part des miliciens Maï-Maï qui braquent les passans au niveu du pont Kisalala.

Gloire KAMANDI

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom