La situation reste tendue ce mardi 4 juin 2019 à Beni, au Nord-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Des conducteurs de motos-taxi ont improvisé une manifestation de colère après la mort de leurs collègues tués dans une nouvelle attaque des assaillants non autrement identifiés à Kalongo-Kimbya, au quartier Butanuka, commune Beu.

D’après des sources locales, le bilan de cette attaque rebelle fait état d’une dizaine de morts, dont 11 civils, un assaillant et 2 militaires.

Cette nouvelle attaque intervient quelques jours après la neutralisation de 23 ADF par l’armée régulière sur l’axe routier Beni-Oicha.

Fabrice Ngima

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom