C’est le mercredi 09 octobre qu’a eu lieu la remise officielle du centre des opérations d’urgence mobile au gouvernement pour la coordination des situations d’urgence sanitaire, des épidémies et catastrophe en RDC.

C’était en présence du vice-ministre de la santé, Albert Mpeti, du docteur Jean Jacques Muyembe, du coordonnateur du projet Path, le docteur Garin Debond, ainsi que de plusieurs personnalités dont des médecins engagés dans la lutte contre les épidémie en RDC.

Pour le représentant pays de Path, c’est une première en RDC.

« Il s’agit d’une espèce physique de travail mobile pour la gestion des événements, incidents pouvant être déployé dans les 48 heures de l’annonce officielle d’une épidémie ou catastrophe. Ce véhicule permettra de minimiser le délai de transmission des données rapportées par les investigateurs », a dit le représentant pays de PATH.

Ce véhicule peut être connecté au service national d’électricité mais aussi fonctionner de manière autonome avec 2 sources d’énergies : un groupe électrogène incorporé et d’un système d’énergie solaire, également installé en son sein.

On y trouve aussi un système de transmission des informations par Codan VHF, en plus d’un téléphone satellitaire .

 » Il coûte à peu près 100.000$ », a précisé le docteur Garin Debond.

 » PATH » est une ONGI internationale américaine qui oeuvre dans le domaine de l’innovation et de la santé. C’est depuis 2010 qu’elle a ouvert ses portes en RDC. A ce jour, elle dispose de 10 projets dont : la lutte contre la tripanosomiase africaine, la malaria ou encore la santé digitale.

 » PATH  » travaille aussi ave le fonds mondial dans le cadre d’un projet qui vise à évaluer l’impact du financement du fonds mondial dans la lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et la malaria.

Rachel Kitsita

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom