La population de la province de Maï-Ndombe est appelée à utiliser correctement la moustiquaire imprégnée d’insecticides à longue durée d’action pour combattre le paludisme. 

C’était à l’occasion de la journée internationale de lutte contre le paludisme célébrée chaque 25 avril, dont les activités commémoratives ont été organisées le 15 juin dernier à Inongo, chef-lieu de la province de Maï-Ndombe.

D’après le point focal du Programme National de Lutte conte le Paludisme (PNLP), le problème du paludisme dans cette partie du pays nécessité les efforts de toute la population pour réduire le taux de mortalité de 50% à 25%. 

« Dans la province de Maï-Ndombe, en 2018 448.427 cas de paludisme, dont 3060 décès ont été enregistrés », a indiqué le Dr Louis Ntwali du PNLP. 

Cependant, des progrès ont été réalisés dans la lutte contre le paludisme depuis 2016 en République Démocratique du Congo.

Pour l’année 2019, « Zéro cas de paludisme commence avec moi » est le thème qui a retenu pour célébrer la journée de lutte contre le paludisme. 

Blaise Mabala/Correspondant

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom