0Les Maï-Maï communément appelé « bakata Katanga » ont refait surface dans la capitale cuprifère la nuit de jeudi à ce vendredi. Les activités commerciales restent paralysées, et quelques écoles fermées jusqu’à présent.

Cette annonce est faite par les forces armées congolaises dans la matinée.

Plusieurs morts et blessés sont signalés, indique la même source.

« Des éléments identifiés comme appartenant à la milice armée Bakata Katanga ont tenté une incursion ce matin à Lubumbashi aux abords du marché Zambia. Avec l’aide du commissariat général de la police, les FARDC leur ont fait barrage. Des morts et des blessés malheureusement à déplorer », lit-on sur le compte twitter des FARDC.

Rappelons que le chef militaire de cette milice qui semait la terreur dans cette province s’était rendu aux autorités congolaises accompagné d’une centaine de ses miliciens en octobre 2016.

Ben Dieud Lovua

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom