Le gouverneur de la province de la Tshopo a lancé ce mercredi 29 Mai à Kisangani les travaux de réhabilitation, de modernisation et du prolongement du boulevard du 30 juin dans la ville de Kisangani, en accord avec le gouvernement central et ce, sous le financement de la banque mondiale.

Cette cérémonie ténue non loin du pont Tshopo, a connu la participation de plusieurs autorités de la province dont le maire a.i de la ville de Kisangani Eugénie Wandandi qui a fait savoir aux invités les objectifs visés par ce projet qui ira de la Sokimo, en passant par le croisement de la Route n°4 jusqu’au pont Tshopo.

« ce projet a pour objectif de prévenir les éventuelles incidences sociales négatives qui pourrait decouler de la mise en oeuvre du projet conformément à la législation de la RD. Congo et des exigences de la banque mondiale en matière. 83 ménages avoisinant étaient affectés de l’emprise de travaux mais ont bénéficié d’une assistance, soit une indemnisation pour désinstaller et réinstaller leurs activités ailleurs », a expliqué Madame le maire a.i de la ville de Kisangani.

Les travaux de cette route, longue de 2,68 km avec chaussée de 6m de largeur revêtue de signaux avec deux voies, seront exécutés par l’entreprise chinoise China First Highway Engineering Company dans un délai de 8 mois, pour un financement de la banque mondiale estimé à 317.407.126 $ USD

En lançant ces activités de construction, le gouverneur de la province de la Tshopo Louis Marie Walle Lufungula n’a pas manqué de rendre hommage au Chef de l’État Félix Tshisekedi et a invité la population de contribuer favorablement au déroulement desdits travaux.

 » Le problème d’infrastructures constituent pour mon gouvernement un défis à relever. Ce tronçon est important dans le développement de la ville de Kisangani chef-lieu de notre province. J’appelle la population à contribuer à la sécurisation du déroulement des travaux. Nous planteront des arbres au bord pour l’embellissement afin d’éviter la pollution atmosphérique », a dit le gouverneur de la Tshopo.

Germain Busoke Duperso

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom