Le député national Gaël Bussa a condamné ce mercredi 30 octobre 2019 le meutre du médecin responsable du centre de santé de référence Vijana situé en face de la station-service de la RTNC, dans la commune de Lingwala par un policier.

En outre, Il a également demandé au vice-premier ministre de l’intérieur, Gilbert Kankonde, et aux responsables de la police d’interpeller les policiers sur l’usage d’une arme à feu tout en sollicitant une remise à niveau de certains policiers.

Le secrétaire national en charge de la jeunesse du Courant des Démocrates Rénovateurs, « CDR », de Jean-Lucien Bussa s’est étonné de voir des policiers utilisés abusivement les armes contre la population.

« Ça devient inquiétant quand la police qui a pour rôle de sécuriser la population se substitue en agent des crimes « , a-t-il déploré.

Ce dernier a promi de saisir le VMP de l’intérieur, le commissaire provincial de la police ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo ainsi que le gouverneur de la ville de, Gentiny Ngobila Mbaka afin que ces derniers puissent tirer l’affaire au claire et éviter que cela ne se répète à nouveau.

« Cette situation commence à prendre d’autres proportions », a-t-il conclu.

La PNC a affirmé qu’il s’agit d’un policier commis à la sécurité du ministre provincial de l’Intérieur, de la Sécurité et de la Décentralisation, Dolly Makambo, qui a tué, par balle, le responsable du centre de santé de référence Vijana, Yannick Welo.

Rédaction Actu30

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom