Le réseau décentralisé de communication citoyen, accompagné de la nouvelle socièté civile congolaise et des autres structures de droit des enfants a tenu ce mercredi, une tribune d’expression libre sur l’utilisation des enfants dans des mines. Une initiative appuyée par la RFI radio et la féderation des radios de proximité du Congo.

 « Que faire pour décourager l’utilisation des jeunes de Tshikapa à l’âge scolaire dans des mines de diamants » est le thème qui a été au coeur des discussions entre participants à cette activité. 

Les organisateurs ont passé en revue les  differentes réactions realisées par des radios partenaires sur l’étendue de la République sur les causes qui poussent les jeunes à se retrouver des mines de diamans comme meilleur milieu de vie.

Les participants et organisateurs ont, à l’issue des échanges, appelé l’Etat congolais à mettre en place des mecanismes pour bouter dehors les enfants dans des mines.

Aux ONG de multiplier des cadres de concertations avec les différentes couches de la population et maintenir la gratuité de l’enseignement, ont-ils indiqué. 

Ils ont tous plaidé pour la non utilisation des enfants dans des mines de diamants. 

Présent dans la salle de l’INPP, où se tenait cette tribune, Jonas Tshombela a, à son tour, appelé toutes les parties à s’approprier la lutte contre cette utilisation des jeunes dans des mines et s’est dit preocupé par la matière, avant de promet de s’y impliquer.

Janderson Nyembue/Kasaï

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom