« Kimbuta n’a jamais été demandeur du poste de président du Sénat. Il avait dit à son temps que le choix qui sera fait par l’autorité morale du FCC l’obligerait par principe à la discipline qui le caractérise et sa loyauté à Joseph Kabila », c’est en ces termes que le député provincial honoraire Henri Itoka a démenti les affirmations selon lesquelles André Kimbuta envisagerait de briguer la présidence de la chambre haute du Parlement. 

Selon ce proche de l’ancien gouverneur de Kinshasa, Alexis Thambwe Mwamba, candidat du FCC à la présidence du Sénat et tout le ticket de cette plateforme bénéficient du soutien, dit-il, indéfectible d’André Kimbuta. 

Par ailleurs, Henri Itoka revient sur la gestion de la province de Kinshasa.

Pour taire les mauvaises langues, qui accusent Kimbuta de megestion, cet ancien député provincial indique que durant son mandat, ce cadre du FCC a œuvré pour l’intérêt des Kinois.

 » Le choix courageux Joseph Kabila pour gérer la ville de 2007 à 2018 était un choix courageux dans la mesure où toujours dans la formule de choisir les gens, Kabila s’appuie sur les talents caches que certains ne peuvent voir immédiatement « , a-t-il déclaré dans un message parvenu à Actu30.Info. 

Kimbuta, poursuit-il, « était parti favori avec 9 députés provinciaux sur 48 mais Kabila savait compter sur lui pour renverser la situation, ce qui fut fait ». 

Interrogé par la presse au Sénat, à l’occasion de la plénière de ce vendredi, André Kimbuta a fait savoir qu’il n’est pas candidat à la présidence du Sénat. Il dit respecter le choix de l’autorité morale du FCC ; Alexis Thambwe pour la présidence de la chambre basse du Parlement. 

Rachel Kitsita

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom