Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha) et la Fondation le peuple d’abord (FPA) ont improvisé ce lundi une marche suivie d’un sit-in devant l’hôtel Tshamuntu où sont logés certains mandataires du FCC venus de Kinshasa.


Les manifestants voudraient voir physiquement la députée nationale Geneviève inangosi, chef de cette délégation, afin de lui remettre un mémorandum dans lequel ils lui exigent de rentrer à Kinshasa et « stopper la corruption » qu’elle serait, de leur avis, en train de concocter dans le milieu des députés.

Cette marche a paralysé les activités aux alentours de cet hotel. La police a lancé à bout portant des gaz lacrymogènes sur les manifestants. Un militant dans la Lucha, Dr Jacques Issongo, a été arrêté dans ces escarmouches.

Pour l’instant, l’avenue Likasi dans la commune de Kanzala où se situe ledit hôtel est sous contrôle des éléments de la police.

Signalons que la Lucha, la FPA, la Nouvelle société civile congolaise (NSCC) et la Fondation muetu mua kele projettent une autre marche le mercredi qui partira du rond-point six heures jusqu’à l’Assemblée provinciale pour dire aux élus provinciaux à ne faire que la volonté des peuples.

Janderson Nyembue/Kasaï

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom