Au total 221 ménages sont cantonnés dans les enceintes de l’Institut Iga Barrière I situé dans le territoire de Djugu.

Ces citoyens congolais avaient leur territoire ; Djugu situé dans la province de l’Ituri, suite à l’insécurité.

À en croire la responsable du site de cantonnement, interrogée par Actu30.Info ce mercredi, ces déplacés vivent dans des « conditions inhumaines dans ce lieu ».

« Nous vivons grâce aux assistances des uns et des autres mais ça fait deux mois sans aucune assistance. Nous n’avons plus de la nourriture depuis tout ce temps qui reste la grande difficulté », a déclaré Madame Georgette.

Pendant ce temps, toutes ces victimes de l’insécurité de Djugu plaident pour pour le retour de la paix sur toute l’étendue du territoire de Djugu.

D’où ils demandent au gouvernement congolais et aux humanitaires de leur venir en aide.

A noter que les personnes cantonnées dans les enceintes de l’Institut Iga ont déjà totalisé 5 mois dans ce site.

Gloire Kamandi

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom