La force marine Ougandaise a ravie plus de 3 tonnes de poissons aux pécheurs de Kyavinyonge. 

Le fait s’est déroulé sur les eaux de lac Eduard, au niveau de Mahigha où plusieurs pécheurs exerçaient les travaux de pèche. C’est un endroit situé entre Kyavinyonge et Kasindi port en territoire de Beni au Nord-Kivu.

Ce  ravissement des poisons intervient quelques jours seulement après des accusations et arrestations des  pécheurs congolais par la marine Ougandaise qui, selon elle, les pécheurs congolais ne respectent pas les limites du lac. 

Mardi dernier, les pécheurs de Kyavinyonge, qui exerçaient dans la partie et qui appartiendrait à l’Ouganda, ont été surpris par les membres de la marine Ougandaise qui ont, par la suite, ravis une bonne quantité de poissions.

Certains pêcheurs de Kyavinyonge interrogé par Actu30.info, qui déplorent cette situation, parlent d’un acte de sabotage du gouvernement congolais.

Les habitants de ce village lacustre, qui ne vivent que de la pèche, disent ne pas comprendre les menacent dont sont victimes les pécheurs de Kyavinyonge de la part du gouvernement Ougandais.

Mbusa Kavasya Noé, représentant des pécheurs, indique que suite à cette situation, les pécheurs effectuent leur activité la peur au ventre.

″Nous ne comprenons plus ce qui se passe sur le lac. Les armateurs sont toujours inquiétés par la marine Ougandaise, alors cette dernière sillonnent librement même dans la partie congolais. Nous ne savons plus comment subvenir aux besoins dans  nos familles″, a fait savoir Mbusa kavasya.

Par ailleurs, ce représentant des pécheurs demande au gouvernement congolais de restaurer l’autorité de l’Etat dans la pêcherie de Kyavinyonge. Cela pour permettre aux pécheurs congolais d’exercer librement sur les eaux de lac Eduard, a-t-il dit. 

Signalons que plusieurs pécheurs congolais, arrêtés depuis plus de 6mois par la marine Ougandaise, restent détenus dans la prison de Katwe en Ouganda.

Gloire Kamandi

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom