Le Ministre des Postes, Télécommunications, Nouvelles technologies de l’information et de la Communication, Augustin Kibassa Maliba a promis de renforcer le contrôle et le suivi des opérateurs de télécommunications. Il l’a dit le lundi 9 septembre dernier lors de la remise-reprise avec le ministre sortant Emery Okundji.

Pour atteindre cet objectif, il a laissé entendre qu’il ne céderait pas aux chantages.

« Les chantages ne passeront pas, parce que je sais que la République passe avant nous, les individus (…). Je défendrais avec toutes mes forces l’intérêt de la République », a-t-il déclaré.

Le e nouveau ministre de PTNTIC a par ailleurs recommandé l’amélioration de la législation congolaise dans le secteur de télécommunications et ce, conformément aux normes internationales.

«Je suis conscient du fait que sur le plan de la législation, nous devons fournir énormément des efforts, et au-delà de ça je sais que la législature réfléchit sur une législation qui va permettre au pays de s’adapter au standard international », a-t-il renchéri.

Parmi les défis que doit relever Augustin Kabisa au ministère de PTNTIC, il y a celui de la fibre optique, dont les travaux n’ont pas été achevés. 

DNL

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom