Sur son compte twitter, Martin Fayulu dénonce ce qu’il qualifie d’harcèlement à l’égard du député provincial Mike Mukebayi, dont les immunités ont été officiellement levées le 11 septembre dernier. 

Pour Fayulu Madidi, il s’agit d’une instrumentalisation de la justice.

« Aujourd’hui comme hier, la justice est toujours instrumentalisée. Qu’on arrête d’harceler l’honorable Mike Mukebayi. Le peuple qui l’a élu a le droit de savoir ce qui se passe dans la gestion de la ville de Kinshasa. Il ne faut donc pas étouffer la vérité », a-t-il écrit ce jeudi.

Depuis quelques mois déjà, Mike Mukebayi avait été suspendu, pour une durée d’une année, par l’Assemblée provinciale de Kinshasa que dirige Godé Mpoyi. Il lui avait été reproché un manquement à l’endroit de ses collègues députés provinciaux de Kinshasa.

Il faut noter que la levée de ses immunités a intervenu après son passage à une émission politique, au cours de laquelle il avait sévèrement critiqué le président de l’organe délibérant de Kinshasa ; Godé Mpoy.

DNL

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom