Eyrolles Michel Mvunzi Meya, nouveau ministre délégué auprès du ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières chargé des affaires coutumières, a pris officiellement ses fonctions ce lundi 09 septembre. 

Au cours de la cérémonie de remise et reprise, ce cadre du Front Commun pour le Congo (FCC) a promis d’offrir un travail digne durant son mandat à la tête de ce ministère et de faciliter l’intégration des peuples autochtones. 

« De mon côté, je me battrai pour vous offrir un travail et dans les meilleures conditions dans la mesure du possible », a-t-il déclaré. 

En outre, il rassure toutes les autorités coutumières qu’il va s’investir « personnellemen pour que désormais, les politiciens ne s’immiscent plus dans la gestion des affaires coutumières ». 

« Dans cette perspective, les actions qui seront menées par mon ministère auront pour finalité de restaurer le pouvoir coutumier et faciliter l’intégration des peuples autochtones », a souligné Eyrolles Michel Mvunzi. 

Par ailleurs, il promet de vulgariser et appliquer la constitution, telle que complétée avec la loi du n°15/015 du 15 août 2015, fixant les statuts des chefs coutumiers de manière  » à assoir la paix dans notre pays pour éviter les tristes événements de Kamwina Nsapu au Kasaï et de Yumbi au Maï-Ndombe ».

Eyrolles Michel Mvunzi a aussi remercié le président de la République Félix Tshisekedi pour avoir porté son choix sur « sa modeste personne », et Joseph Kabila, autorité morale du FCC, pour avoir « matérialiser sa promesse de promouvoir la jeunesse en portant son choix sur sa personne. 

Rachel Kitsita

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom