Le Premier ministre, Ilunga Ilunkamba Sylvestre a, ce vendredi 06 septembre, répondu aux questions que les députés nationaux lui avaient posées mardi dernier, lors de la présentation du programme du gouvernement.  

Lors de son intervention, le chef du gouvernement a fixé la chambre basse du Parlement sur la feuille de route de son gouvernement pour les années à venir, précisant que le budget du programme du gouvernement sera fixé prochainement. 

« Le projet de budget 2020, qui va vous être soumis incessamment, en sera une première illustration notamment dans sa version révisée à partir de juin 2020. Le programme présenté est un ensemble de grandes orientations qui vont se transformer en plan d’actions avec un cadre des dépenses déterminé », a-t-il indiqué. 

Sylvestre Ilunga a par ailleurs laissé entendre que les feuilles de route des ministères vont faire l’objet d’un suivi « rigoureux et des évaluations périodiques ». 

« L’absence d’ambition condamne notre pays à l’inertie. Notre programme est réaliste. Il est fruit d’un diagnostic sans complaisance », a déclaré le chef du gouvernement.

Selon le premier ministre, le quinquennat sera avant tout celui du redressement de la société congolaise en partant de la base.

Après plus de sept mois sans gouvernement, le premier ministre a fait un discours qui marque le début du travail et qui s’appuie sur l’unité nationale.

« Si nous voulons changer ce pays, nous devons être capables, avant tout, de nous changer nous-mêmes… Nous devons agir avec responsabilité et sursaut patriotique. L’heure n’est plus aux querelles politiciennes, l’heure est au travail et à l’action. Oeuvrons ensemble chacun dans son rôle, pour le relèvement de notre patrie », a-t-il a-t-il martelé.

L’Assemblée nationale a ensuite adopté le programme du gouvernement. Au total, 375 députés nationaux ont voté pour, 0 contre 4 abstentions. Ce qui a permis au nouveau gouvernement d’être investi par l’Assemblée nationale.

À noter que l’opposition parlementaire n’a pas participé à la plénière de vendredi consacré à l’investiture du gouvernement. 

Ben Dieud Lovua

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom