Au lendemain de la présentation du programme du gouvernement Nzanzu, le député provincial du Nord-Kivu, Jean-Paul Lumbulumbu poursuit son plaidoyer pour la sécurisation de la population de Goma,  Butembo et Béni ainsi que tous les territoires de cette province.

Pour résoudre ce problème d’insécurité et assurer le développement du Nord-Kivu, Il a formulé 5 recommandations au gouvernement provincial.

Dans le fomaine de la gouvernance, il a demandé le retrait de la voix délibérative accordée aux commissaires généraux dans le conseil des ministres du gouvernement provincial du Nord kivu.

“Ça, ça ne passe pas !!,  vous ne pouvez avoir au sein du conseil des ministres des commissaires généraux qui gèrent des domaines aussi importants, qui ont une voix délibérative au sein du conseil des ministres mais qui sont irresponsables devant l’assemblée provinciale. Ça ne passera pas Excellence Monsieur le Gouverneur », a-t-il dit.

D’où, il demande au gouverneur Carly Nzanzu Kasivita de rectifier l’arrêté portant nomination des commissaires généraux au sein du gouvernement  provincial. 

Quant à la sécurité et la mobilité des éléments de la police, le vice-président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu a suggéré au gouverneur de résoudre le problème de l’effectif et la logistique en dotant la police de 12 jeeps.

Pour le secteur des sports, le président sportif de l’équipe de Football Amitié de Kirumba et président honoraire de TP Mirage de la même contrée, a plaidé pour la construction d’un stade moderne dans le Sud de Lubero, précisément à Kirumba. 

Par ailleurs, il a proposé l’asphaltage équilibré des routes notamment à Beni, et sollicité l’envoie des investisseurs et la construction des industries à Lubero, un des territoires que compte le Nord-Kivu.

Pour rappel, le gouvernment Nzanzu, composé de dix ministères, a été investi mercredi dernier.

Fidèle Kitsa

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom