Au total, 9 pêcheurs congolais de la pêcherie de Kyavinyonge sur les 58 detenus en Ouganda, ont été libérés depuis hier jeudi, moyennant une amende de 260 dollars américains. 

Selon Barthélémy Sivavuyirwa, fonctionnaire Délégué de l’État basé à Kasindi, la liberatt des pêcheurs congolais est le résultat d’un dialogue organisé le mois dernier entre les autorités congolaise et le gouvernement Ougandais. 

Il précise que les pêcheurs libérés n’étaient pas encore condamnés par la justice Ougandaise. 

Le délégué du gouverneur dans la cité frontalière de Kasindi a par ailleurs rassuré, quant à la libération d’une vingtaine autres pêcheurs congolais qui restent encore emprisonnés en Ouganda. 

Les démarches sont en cours pour que tous les pêcheurs congolais arrêtés par la marine Ougandaise sur les eaux du lac Édouard rentrent en RDC, a dit Barthélémy Sivavuyirwa.

Joint ce Vendredi 06 septembre par Actu30.Info, les membres du  comité des pêcheurs de Kyavinyonge, ont confirmé cette information.  

D’après Mbusa Kavasya, représentant de pécheurs de cette partie du Nord-Kivu, c’est sous peine que ces pêcheurs ont été libérés.

« Nous avons effectués plusieurs voyages pour l’Ouganda pour solliciter la libération de nos collègues. Chaque pêcheur a payé 260 $ pour sa libération « , a fait savoir Mbusa Kavasya.

Tout en demandant au gouvernement congolais de fournir plus d’efforts pour la libération de 25 autres pêcheurs encore en Ouganda, il laisse entendre que 105 autres sont déjà condamnés par  la justice Ougandaise. « Les uns pour une année et d’autres pour deux ans », a-t-il indiqué.

A noter que le balisage du lac Édouard est à la base de l’arrestation des pêcheurs congolais, accusés d’avoir violé les limites sur le lac par la marine Ougandaise. 

Gloire Kamandi depuis Butembo

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom