Dans un communiqué parvenu à Actu30.Info ce jeudi, le présidium de Lamuka invite les autorités tant judiciaires que parlementaires à se saisir de la question relative au détournement de 15 millions de dollars américains du trésor public, pour « éclairer la nation dans la perspective de mettre fin à la gabegie et à la dilapidation du patrimoine national ». 

Cette plateforme politique, qui dit suivre ce dossier avec  » beaucoup d’intérêts », dit déplorer des manœuvres d’ « instrumentalisation des services de l’État et autres obstacles et obstructions visant à empêcher ou à intimider l’inspection générale des finances qui tente de mettre en lumière les acteurs de ces actes de prédations ».

Selon Lamuka, cet acte s’inscrit dans une longue liste des opérations illicites de mégestion, de pillages et de gabegie sur fond d’enrichissement illicite par quelques individus bien identifiés.

Depuis un certain temps, l’inspection générale des finances enquête sur un présumé détournement de fonds alloués à la réalisation des activités prévues dans le cadre de cent jours du président de la République Félix Tshisekedi. Une enquête qui ferait face à beaucoup d’obstacles, ont dénoncé certains politiques. 

Rédaction Actu30

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom