Le Président du parti Unité des Valeurs, Me Michel Okongo, vient d’entériner sa démarche en lançant deux pétitions ; l’une pour exiger le retour des anciens Forces armées zaïroises (ex-FAZ) dans le pays et l’autre pour forcer les autorités à ériger un mur de séparation entre la RDC et le Rwanda.

Dans son communiqué de presse rendu public le mercredi 21 août, ce candidat déclaré lors de la Présidentielle de 2018, souligne que l’insécurité principalement dans la partie Est du pays est l’œuvre du Rwanda sui, selon lui, sert de bras séculier et entretien des groupes armés.

« Des années durant, la sécurité de notre pays a constamment été troublée par Paul KAGAME du Rwanda qui n’a cessé d’entretenir des groupes armés, auteurs de nombreuses incursions à l’intérieur de nos frontières ; des pillages de nos ressources ; de massacres incessants de nos populations dans la partie Est de la RDC, et dans certaines parties de la République », déclare-t-il.

Pour ce faire, il fait savoir qu’après plusieurs tentatives manquées de restaurer la paix dans la région, « il faudra s élever ce mur sécurité longue de 213 kilomètres et de réintégrer les ex-FAZ afin qu’ils renforcent les FARDC ».

Se confirmant à l’article 27 de la Constitution, Michel Okongo appelle à signer ces deux pétitions que ses délégués vont faire circuler et qui seront aussi mises en ligne.

« Ceci étant, j’invite chaque citoyen congolais, où que vous soyez, à avoir l’obligation constitutionnelle de signer ces deux pétitions dont la combinaison des faits invoqués concourent à la défense de l’intégrité territoriale. Des équipes vont circuler partout, et un premier point est ouvert au siège de Unité des Valeurs, sis avenue Tamufu n˚9 commune de Masina pour permettre à chacun de signer », poursuit-il.

Par ailleurs, une collecte de fonds sera lancée en vue d’accompagner l’État congolais dans cette œuvre. Et, le recueillement de toutes ces contributions financières sera confiée à une structure apolitique.

DNL

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom