Le Président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi a, au cours de son discours devant ses pairs, à l’occasion de l’ouverture du 39ème sommet de la Communauté de développement de l’Afrique Australe (SADC) ce samedi 17 août à Dar es Salaam, abordé la question de la maladie à virus Ebola qui sévit dans la partie Est du pays.

Il a fait savoir que les travaux réalisés par la cellule technique de risposte contre Ebola sous sa supervision, notamment par le Dr Jean-Jacques Muyembe ont conduit à la découverte de la molécule thérapeutique “MAB114” et seront “récompensés” par le Gouvernement du Japon.

« Compte tenu de la gravité de cette situation, j’avais mis en place au mois de mai dernier une cellule technique qui travaille sous ma supervision, composée d’experts de grande renommée internationale, parmi lesquels le Docteur Muyembe qui a identifié le virus et dont les travaux de recherche ont conduit à la découverte du MAB114(…) ses travaux seront récompensés le 30 août prochain par le Gouvernement Japonais », a-t-il informé.

Pour Tshisekedi Tshilombo, cette stratégie de riposte a permis de mettre à l’abri la ville de Goma du Nord Kivu de cette épidémie et poursuivre avec la riposte  dans d’autres coins de la RD Congo, notamment à Bukavu où deux cas d’Ebola ont été enregistrés vendredi 16 août.

Le chef de l’État RD Congolais a rappelé que le Rwanda, l’OMS et la RDC se sont déjà mis d’accord pour “adopter de mesures communes préventives” afin de renforcer la riposte.

Crispin KAZADI

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom