Le gouverneur de la province du Sud-Kivu Théo Kasi Ngwabidje et François Grignon, représentant spécial adjoint du secrétaire général des Nations-Unies a.i chargés des opérations et protection en RDC ont eu un tête-à-tête ce jeudi à Bukavu. 

L’entretien entre ces deux personnalités a tourné autour de la situation sécuritaire générale de la province du Sud-Kivu, en rapport avec le rôle de la Monusco dans la protection des civils, rapporte un communiqué du cabinet du gouverneur parvenu à Actu30.info. 

En outre, ajoute la même source, Théo Kasi Ngwabidje et François Grignon, ont discuté des enjeux de la stabilisation et les questions liées au processus de DDR, les droits de l’homme, les violences basées sur le genre et l’économie. 

Le représentant du S.G des Nations-Unies a promis d’appuyer le partenariat entre le gouvernement du Sud-Kivu et la Monusco, « afin de contribuer à la stabilisation du Sud-Kivu », signale le cabinet de Théo Kasi.

Selon l’entourage du chef de l’exécutif provincial, la Monusco va venir en appui aux initiatives pour relever les défis qui persistent localement. Elle va travailler pour soutenir la province et les FARDC afin d’aboutir à la stabilisation durable et investir dans la gestion citoyenne des conflits, a-t-il indiqué. 

Ce même jeudi, après échange, Théo Kasi Ngwabidje et François Grignon ont visité le projet de transformation des déchets plastiques en pavés de construction par les ex-combattants, des anciens enfants de la rue et les femmes vulnérables soutenues par la Monusco à Karhale, toujours dans le Sud-Kivu.

P. N.

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom