« Très rapidement, la réalité sera  différente à la minière de Bakwanga », c’est en ces termes que s’est exprimé le président du conseil d’administration de la société Minière de Bakwanga “MIBA”, lors d’une interview accordée mardi 13 août à la Rédaction d’Actu30.info.

Dieudonné Mbaya Tshiakanyi a fait savoir qu’après l’entretien qu’il a eu avec le chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, la population doit être “patiente”. 

Car, selon lui, le président de la République est très préoccupé par la situation que traverse cette société minière, qui œuvre dans la ville de Mbujimayi, chef-lieu du Kasaï Oriental.

À en croire Dieudonné Mbaya, d’ici deux semaines, la production va reprendre comme dans le passé à la MIBA.

Concernant la disparition d’un diamant de “grande valeur”, le PCA Mbaya Tshiakanyi a précisé que cette affaire n’a pas commencé au conseil d’administration, mais plutôt, dit-il, aux services qui s’occupent du classement, traitement et commercialisation des diamants qui ont informé la hiérarchie sur la perte de ce diamant de 2.30 carats.

Pour le transfèrement de plusieurs agents et cadres de cette société minière au parquet de Mbujimayi, il a indiqué que cela est intervenu après plusieurs échanges et enquêtes au niveau interne, qui n’ont pas aboutis aux meilleures solutions.

Crispin Kazadi

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom