Le Collectif 24, plateforme qui milite pour le droit d’accès à l’information en RDC, a organisé, ce mardi 13 août 2019, une journée de réflexion à l’intention des membres de la Société Civile et des professionnels de la presse. Ces assises ont été placées sous le thème : » table ronde sur les libertés numériques ».

Au cours de cette activité, les participants ont réfléchi sur les stratégies à mettre en place pour réglementer les libertés numériques.

Le Collectif 24, une ONG des droits de l’homme, s’engage à sensibiliser la population congolaise sur les abus commis au niveau des réseaux sociaux et des médias numériques.

Il s’agit, par exemple, de faits consistant à relayer des fausses informations, appelé couramment « Fake news ».

D’où, la nécessité de réfléchir sur les mécanismes à mettre en place pour lutter contre ce phénomène.

« On devrait réfléchir pour voir qu’est-ce qu’il faut faire exactement pour que cette action soit réglementée, surtout les libertés numériques. Nous devons voir quelles sont les actions que nous devons mettre en place pour que ces lois soient adoptées à l’assemblée nationale », a dit Jean Jean Didier Djuma Muluba, un des organisateurs.

Par ailleurs, le Collectif 24 a annoncé la tenue dans les jours à venir, d’un festival pour sensibiliser la population aux abus de la liberté numerique. Mais aussi, pour faire connaître aux autorités l’existence de ces abus dans la société congolaise, a précisé le collectif 24. 

Winnie Imana

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom