Les nouveaux infirmiers, particulierement ceux ayant terminé le graduat et licence cette année dans des institutions superieures de santé se sont vus écarté des listes de ceux qui prêteront serment.

Cette décision est prise par le président du conseil provincial de l’ordre national des infirmiers du Congo.

Dans un entretien accordé à Actu30.Info lundi dernier, Robert Tunkadile Mbuyi dit se réferer à la décision prise par la direction nationale de l’ordre des infirmiers du Congo et aux obligations de la loi.

Par conséquent, le conseil de l’ordre des infirmiers appelle ces nouveaux infirmiers à s’inscrire au tableau de l’ordre national des infirmiers du Congo avant de passer à la prestation de serment.

Ces nouveaux infirmiers comme tous les anciens en situation irregulière sont interdits de prester serment en vue d’être confirmé infirmiers.

En réaction, ces infirmiers qui sont plus de 200, sortis des differents instituts supérieurs de la ville de Tshikapa déplorent cette décision prise par l’ordre des infirmiers et la qualifie d’un « complot tendant à escroquer les pauvres diplomés en santé qui viennent de franchir une grande étape qui a couté énormement »

D’où, ils demandent au ministre national de la santé de s’impliquer pour qu’ils prêtent serment comme l’ont fait leurs collegues dans le passé. 

Janderson Nyembue/Kasaï

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom