Les épreuves de  l’Examens d’État, session spéciale 2019 dans les sous-divisions de Béni ville et Oicha ont été lancées ce lundi 12 août à l’Institut Kanzulinzuli situé dans la commune Bungulu par le délégué du ministre national de l’enseignement primaire secondaire et professionnel (EPSP).

Au cours de cette activité, Saidiya Feleza Félicien a fait savoir que le gouvernement a tout fait, selon ses termes, pour sauver l’année scolaire 2018-2019 en dépit de l’insécurité et d’Ebola dans ces contrées. 

Au total, 3413 candidats finalistes de l’école secondaire prennent pas à ces épreuves, organisés dans 9 centres dans la ville de Béni, a-t-il affirmé. 

La première journée de ces épreuves, qui dureront 4 jours soit du lundi 12 au jeudi 15 août 2019, est consacrée à la culture générale.

L’Examen d’Exetat 2019 était repoussé à une date ultérieure dans les  sous-divisions éducationnelles de Beni-ville et Oicha à cause de la situation sécuritaire devenue préoccupante depuis un temps et la  situation sanitaire caractérisée par la présence de la maladie à virus Ebola dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Fidèle Kitsa

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom