Le cardinal Peter kodjo, envoyé du Pape, qui séjourne dans le nord de la province du Nord-Kivu a échangé avec les membres du comité urbain de sécurité de la ville de Butembo le samedi 10 août passé. 

Porteur du message de compassion et de sollicitude aux populations de Beni en particulier et celle de la province du Nord-Kivu,  longtemps victimes des tueries et massacres, il a fait savoir que cette situation inquiète le Pape François. 

″Au lieu de rester dehors, nous avons voulu échangé avec les acteurs sur place et les autorités en vue d’avoir la situation exacte qui se vit dans cette partie du pays, c’est dans l’objectif de poser des gestes concrets pour une solution durable″, a dit le cardinal Peter Kodjo.

Après ses entretiens avec l’autorité provinciale et les administratives de la ville de Beni et celles de Butembo, l’homme de Dieu dit croire au rétablissement de la paix dans les zones de l’Est de la RDC. 

Face à l’hémorragie sécuritaire, l’envoyé du Pape en RDC rasure que le Vatican compte proposer des pistes des solutions pour soulager les peuples victime de l’insécurité de plusieurs années.

Sylvain Mbusa Kanyamanda, Maire de Butembo, qui a reçu la délégation du cardinal Peter Kodjo, a salué la contribution de l’église dans la sécurisation du Nord-Kivu qui, d’après lui, pourra soulagé la population.

A noter que c’est depuis d’une semaine l’envoyé du Pape est dans la province du Nord-Kivu pour s’imprégner de la situation épidémiologique à l’Est du pays.  

Gloire Kamandi

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom