Quelques agents et cadres de la société Minière de Bakwanga (MIBA), basée à Mbujimayi ont été arrêtés mercredi 7 août et transférés au parquet par la justice.

Ils sont accusés d’être à la base de la perte d’une grosse pièce de diamant, récemment obtenue par ladite société minière.

Contacté vendredi 9 août par la Rédaction d’Actu30.info, le président du conseil d’administration de la Minière de Bakwanga, Dieudonné Mbaya Tshiakanyi a confirmé l’information, tout en promettant de se prononcer dans les heures qui suivent afin d’éclairer l’opinion.

Parmi les arrêtés, on note le chef P3, le chef de service d’enquête, les agents de sécurité au STEG ainsi que les agents à la commercialisation et vente du diamant.

Rappellons que le conseil des organisations non gouvernementales de développement avait, au cours d’une conférence de presse, annoncé la disparition d’un gros diamant, tout en exigeant une enquête afin de déceler les détourneurs.

Crispin KAZADI

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom