Le Programme National de Nutrition a fait savoir que, selon les enquêtes qu’il a amenées en 2018, que le kasaï central est parmi les provinces plus frappées par la malnutrition chronique chez les enfants de moins de cinq ans, soit un taux 58% des enfants malnutris.

C’était à l’occasion de la célébration de la semaine mondiale de l’allaitement maternel vendredi dernier dans la ville de kananga, chef-lieu du kasaï central.

Les partenaires du programme de santé integré de l’USAID « PROSANI », qui ont pris part à cette activité placée sous le thème « utonomiser les parents et facilité l’allaitement maternel », ont rappelé à l’assistance l’importance que l’on accorde au lait maternel en vue de réduire la mortalité infantile.

Le vice-gouverneur du kasaï central a, pour sa part, salué l’organisation de cette activité qui s’inscrit dans le cadre du processus de la strategie de renforcement de la promotion de bonnes pratiques d’alimentation de nutrition du jeune enfant.

Le Prof Ambroise Kamukunyi a également mis un accent sur la sensibilisation des parents pour décourager les mauvaises pratiques de certaines femmes allaitantes.

Au cours de la même activité, il leur a été recommandé de donner du lait maternel à leurs enfants. Ce lait considéré comme l’aliment de base pour les nouveaux nés.

Janderson Nyembue

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom