Depuis trois jours, des congolais réfugiés et en situation irregulière en Angola se font successivement présenter aux frontières. Nombreux sont ceux qui se trouvaient dans le camp de réfugiés à Lova dans la province de Lunda norte en Angola.

Ils font savoir que des présumés forces de sécurité angolaises les poursuivraient en tirant sur certains avec les armes à feu.

« Nous sommes pourchassés par les services securitaires angolais (chacales). Ils tirent sur nous, confusquent nos biens et violent même nos femmes », explique à Actu30.info un congolais qui est sorti par la frontiere de Kalamba Mbuji.

Un Commandant de la Police nationale congola (PNC) basé à Kalamba Mbuji, joint par Actu30.info, renseigne que leurs services ont reçu des cas de blessés réfoulés de l’Angola et rapatriés de manière brutale et d’autre leur ont fait savoir que certains sont tués.

Ces congolais réfugiés en Angola lancent un S.O.S aux autorités, au nom des relations qui existent entre Rdc-Angola de s’impliquer pour que des solutions soient trouvées en vue de leur rapatiement.

Rappellons que plusieurs congolais habitant la region du Kasaï ont pris refuge en Angola dépuis 2017, craignant des affrontements Kamuina nsapu et forces loyalistes. Ces congolais ont été hebergés dans le camp de réfugiés à Lovua à 120 km de Ndundo dans la province de Lunda Norte en Angola.

Par ailleurs, le Président de la République, lors de sa première visite en Angola, avait souhaité que le rapatriement des congolais de fassent dans le respect des droits de l’homme.

Janderson Nyembue

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom