L’organisation Mondiale de la santé dit constater que dans l’intervalle d’une semaine, aucun nouveau cas de la maladie à virus Ebola n’a été signalé en ville de Goma. 

Le coordinateur de la riposte Ebola, branche OMS dans les provinces Nord-Kivu et Ituri, le Dr Michel Yao en séjour à Beni a exprimé sa satisfaction de voir une baisse des cas aussi à Beni ces derniers temps.

Outre cela, il indique que tous les cas suspects enregistrés à Goma ont été vaccinés et sont pris en charge par les prestataires de santé engagés dans la riposte de Ebola.

Par ailleurs, le Dr Michel Yao annonce des nouvelles stratégies qui seront prises pour  s’assurer que la ville de Goma ne soit pas réinfectée mais aussi renforcer le contrôle médical effectif dans tous les points d’entrée et des points de sortie.

« Dans la ville de Goma, nous sommes heureux de constater qu’il y’a à peu près 7 jours après les deux cas qui sont issus du deuxième cas constaté à Goma, donc après 7 jours il n’ya pas de cas. Les contacts à haut risque ont été vaccinés. Ils sont suivis tous les jours, la totalité de ces contacts à haut risque et donc nous avons espoir que Goma puisse se limiter à ce cas-là. Maintenant, l’autre approche, il faut s’assurer que Goma ne soit pas réinfectée et il faut aussi s’assurer qu’au niveau des points d’entrée, tout comme des points de sortie qu’on ait un control médical effectif qui soit présent 24h/24 et que la population puisse aussi adhérer à ce contrôle parce que parfois il y’a de réticence à ce niveau-là », a dit Dr Michel Yao, coordinateur riposte Ebola pour l’OMS au Nord-Kivu et Ituri.

Il a également appelé la population à collaborer avec les services engagés dans la lutte  contre la maladie à virus Ebola pour espérer finir avec cette épidémie.

Quatre cas ont jusque-là été signalés à Goma et ses alentours parmi lesquels deux décès signalé ; le premier et deuxième cas. D’autres cas poursuivent les soins dans le centre de traitement (CTE).

Fidèle Kitsa

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom