En marge du 18eme forum sur la loi de la croissance et les opportunités en Afrique (AGOA), Monsieur l’Afrique des États-Unis d’Amérique, Tybor Nagy, a, au cours d’une interview avec RFI, indiqué que les États-Unis ne s’inquiètent aucunement du fait que le Front commun pour le Congo (FCC) ait obtenu 42 postes sur le 65 qui constitueront l’essentiel du Gouvernement.

Pour lui, Félix Tshisekedi fait ce qu’il peut pour l’intérêt de la RD. Congo.

« Absolument pas ! Nous savons que le président Tshisekedi évolue dans un cadre constitutionnel très restreint qui lui laisse une marge de manœuvre limitée. Car même s’il est président, le choix des membres du gouvernement revient au parti majoritaire, c’est-à-dire celui de son prédécesseur Joseph Kabila. Donc il doit y avoir des négociations. Le président peut bloquer des nominations pour l’équipe gouvernementale mais il ne peut pas la nommer lui-même. Nous sommes persuadés qu’il fait ce qu’il peut », a déclaré Tybor Nagy.

Ce Secrétaire d’Etat adjoint des États-Unis aux affaires africaines a signalé que son pays soutient positivement Tshisekedi Tshilombo.

« Ce serait une chance incroyable que la République démocratique du Congo devienne réellement une république démocratique exportant la stabilité plutôt que l’instabilité…Nous soutenons positivement l’action du président Félix Tshisekedi car nous souhaitons que la RDC et son peuple puissent enfin profiter des richesses de l’un des pays les plus riches au monde », a-t-il fait savoir.

A l’en croire, Le monde doit maintenant se focaliser sur la crise Ebola. 

DNL

RÉPONDRE

Merci de laisser votre commentaire!
Votre nom